Formations destinées aux soignants et aux bénévoles

Je propose différentes formations destinées aux infirmières, aides soignantes, kinésithérapeutes, psychologues, ergothérapeutes, médecins, garde malade,... et aux bénévoles en soins de santé.

Je propose différents thèmes qui sont développés ci-dessous. 

Je crée des formations à la demande suivant les thèmes que vous souhaitez aborder.

Je me rends dans les institutions de soins en tant qu'observatrice afin d'en améliorer la qualité des soins et les conditions de travail des soignants.L'objectif est de vous donner des outils d'amélioration de qualité de vie pour tous.

Certaines formations sont "Tout Public". Elles sont destinées à toutes les personnes qui souhaitent s'informer sur la fin de vie et se libérer des peurs qui entourent la mort.

Je me déplace dans les organismes de formations, les maisons de repos, les plates-formes palliatives, les hôpitaux, les maisons médicales et les lieux de conférences.

Le nombre de participants est fixés de 8 personnes à 16 personnes maximum.

Un syllabus est envoyé par email à chaque participants.

Des exposé théoriques sont suivis d’exercices pratiques.

Ces journées sont aussi l’occasion de partager son vécu dans l’écoute et la bienveillance.

Être soignant, une course contre la montre… Comment y faire face ? 

(1 journée pour les soignants)

Les objectifs de cette journée de formation sont de :

  • mettre en lumière les situations stressantes

  • réduire l’épuisement du soignant

  • apprendre à faire face à son Impuissance

  • sortir du « soignant-sauveur »

  • transformer sa propre réalité et être à l’écoute de la réalité de l’autre

  • prendre conscience des différentes temporalités, celle du soignant et celle du patient

  • être dans la « juste présence » avec le patient et non, prendre de la distance pour se préserver des situations cliniques difficiles

 

Au cours de cette formation, le soignant est invité à :

  • expérimenter les techniques inspirées de la Méditation, Pleine Conscience, outil thérapeutique reconnu scientifiquement par les neurosciences.

  • prendre conscience de ses tensions corporelles et émotionnelles

  • utiliser différents outils pour exprimer son stress et se ressourcer

Gérer le stress et les émotions via la Méditation (1 journée pour les soignants/bénévoles)

Les objectifs de cette journée de formation sont de :

  • définir le stress pour le comprendre

  • exposé le stress lié à la pandémie

  • exposé le stress lié au métier de soignant, face à la maladie et la mort

  • définir les émotions pour les appréhender

  • agir pour diminuer son stress et apaiser ses émotions par le biais des neurosciences qui scientifiquement, et ce depuis plus de 25 ans, ont fait leur preuves.

 

Le programme de cette formation est axé sur :

  • l’évaluation du stress en lien avec le vécu de situations difficiles rencontrées dans le cadre du travail

  • l’approche de la Méditation et la Pleine Conscience, comme outil de gestion du stress

  • l’apprentissage d’envisager l’avenir sans stress négatif

  • le retour au calme intérieur et le communiquer autour de soi

 

Les méthodes non médicamenteuses

dans la gestion de la douleur

(1 journée pour Tous)

Nous commençons la journée par définir la douleur et distinguer les différents types de douleur.

Pour se faire, nous apprenons à l’écouter et à envisager les différents moyens pour l’évaluer.

Nous apprenons à placer le patient au centre de la gestion de la douleur.

Les différentes méthodes non médicamenteuses proposées sont :

  • la manutention du patient douloureux

  • le toucher thérapeutique dans le soin infirmier

  • le massage cranio-sacré comme antalgique

  • l’influence de la respiration

  • la pratique de la Pleine Conscience

  • l’utilisation de la phytothérapie : les Fleurs de Bach et les huiles essentielles

  • la douleur et la dyspnée

 

D’autres méthodes sont abordées comme l’hypnose et l’acupuncture.

Les Fleurs de Bach, la maladie et la fin de vie. (1 journée pour les soignants/bénévoles)

Que ce soit en Oncologie ou en Soins Palliatifs, les flacons de Fleurs de Bach sont de plus en plus présents sur les tablettes des patients hospitalisés. Certains d’entre eux en utilisent de façon régulière, tandis que d’autres expérimentent le Rescue dans les moments de stress.

Les Fleurs n’ont pas la prétention de supprimer un état émotionnel, mais d’en diminuer l’intensité. Elles sont sans effet secondaire, ni accoutumance, ni interaction avec d’autres traitements. Ces essences sont donc utilisées à tout âge et dans tous les moments de la vie.

Elles s’adressent aux patients, aux familles qui accompagnent un proche malade ou qui sont endeuillées et aux soignants qui traversent une multitude d’émotions qui peuvent être à l’origine d’un burn out.

Les Fleurs de Bach ne sont pas un substitut médicamenteux ou une alternative à une thérapie. Il s’agit d’un complément qui aide à prendre du recul face à une situation difficile et à retrouver un calme intérieur.

 

Au cours de cette journée d’initiation à l’utilisation des Fleurs de Bach, nous nous familiarisons à leur utilisation et aux effets pour chacune des 38 Fleurs.

En fin de journée, je vous propose des mises en situation pratique où nous choisissons ensemble les Fleurs que nous pourrions proposés à un patient confronté à la maladie et à la famille.

Nous envisageons celles qui seraient en adéquation avec le vécu des familles et des soignants.

La Kinésithérapie en soins palliatifs 

(2 journées et 1 journée pratique

pour les kinésithérapeutes)

La kinésithérapie palliative envisage le patient dans sa globalité, accompagné de sa famille. Les objectifs de soins sont la gestion de la douleur, l’apaisement de l’anxiété, le confort respiratoire, l’autonomie selon les souhaits du patient et l’accompagnement de fin de vie. Les soins palliatifs ne sont pas que des soins de confort, il s’agit d’une philosophie de soin où le savoir du soignant se mêle au savoir du patient. La kinésithérapie palliative suit cette même philosophie où la bienveillance du soignant côtoie en permanence les besoins et les possibilités du patient dans l’instant présent.

 

Cette formation a pour objectif de déterminer la place du kinésithérapeute dans l’accompagnement de la personne en fin de vie.

La Pleine Conscience, Mindfulness, a une place importante dans l’ensemble de la prise en charge que ce soit dans la  présence, dans le mouvement global du corps ou dans le toucher.

La Respiration Conscience en est le moteur.

Nous revoyons l’ensemble des techniques de kinésithérapie afin de les adapter à la prise en charge thérapeutique palliative.

Un chapitre important est consacré à la manutention et à l’installation du patient douloureux.

Le Toucher-Rencontre pour pallier à la douleur et à la souffrance émotionnelle est une technique qui nous apprend à être pleinement présent dans notre acte de soin et à l’écoute globale de la personne.

Cette formation se donne sur 2 jours (théorie et pratique). Une troisième journée est proposée afin d’améliorer la pratique et d’autres approches alternatives y seront présentées.

Des sujets comme l’arrêt de l’alimentation et l’euthanasie y sont proposés.

Le Toucher, un moyen de communication et

une invitation à prendre soin différemment

(1 journée pour les soignants)

Acquérir  des gestes qui apaisent, soulagent et donnent un sens différent à la pratique soignante.

Le programme  de la journée de formation est articulé autour de 3 thèmes.

 

L’approche globale du toucher :

  • l’approche sociologique

  • l’approche psychologique et relationnelle

  • l’approche physiologique

        Les différentes dimensions du toucher :

  • les moyens de communication : favoriser un espace d’accueil, d’écoute et de rencontre

  • le Toucher-massage : créer un espace de confiance, de sécurité et d’apaisement

 

La dimension relationnelle du toucher et la présence à l’autre :

  • les obstacles au toucher

  • la juste présence dans l’empathie

  • l’intention du toucher 

        La prise de conscience du corps :

  • les émotions ressenties dans le corps

  • les tensions corporelles

        L’importance de la respiration dans le toucher :

  • l’initiation à la respiration consciente

  • le savoir écouter l’autre au travers de la respiration

  • l’utiliser la respiration en adéquation avec le toucher

 

L’intégration du toucher dans la pratique du soignant

  • le simple toucher

  • le Toucher-rencontre (pratique)

Ne plus avoir peur de la mort en s'inspirant des autres cultures.

Rites et les rituels pour accompagner la fin de vie et le deuil.

(1 journée pour Tous)

En cours de création

La vie, la mort, l’après… parlons-en avant 

(1 journée pour Tous)

Parler de la mort, c’est parler avant tout de la vie.

C’est parler de nos liens, de nos attachements et de nos pertes. C’est déposer nos peurs et nos suppositions.

La fin de vie est souvent occultée, la mort reste un sujet tabou et

le deuil isole d’une société qui ne laisse pas le temps au temps. Les rites et les rituels sont un ancrage pour entrer dans le processus de deuil.

Différentes approches nous aident dans ce processus de cicatrisation.

 

Cette journée de formation est centré sur l’accompagnement :

  • de fin de vie

  • au moment de la mort

  • des personnes endeuillées

 

Cette formation pose différentes questions :

  • Pourquoi est-il si difficile d’en parler ?

  • Faut-il l’affronter ou l’apprivoiser ?

  • Que faire et que dire?

 

Cette journée est aussi l’occasion de partager son vécu dans l’écoute et la bienveillance.